Rechercher
  • David

Les petits ânes de Nitzana

Dernière mise à jour : 19 juin 2018

L'idée nous courait dans la tête depuis quelques années : nous procurer un âne pour le parc biblique. Si j'osais le dire, les ânes courent les rues dans le désert. Le zoo du kibboutz Mashabé Sadé nous en avait déjà proposé un.

Et puis, il y a quelques temps, nous avons appris que deux petits ânes trainaient autour du village d'Ezuz, à quelques km d'ici.

Il s'agissait d'ânes abandonnés par les bédouins. Finalement, nous les avons récupéré. Un volontaire a fait la ballade de 13 km dans le désert à pied, pour les ramener ici à Nitzana.

Il s'agit de deux mâles, peut être d'un père et de son petit.

Les animaux n'ont pas forcément été bien traité, vu les marques et des cicatrices qu'ils portent.

Pour le moment, nous n'avons pas d'enclos aux abords du parc biblique. C'est donc dans celui du Han (le camping de Nitzana) qu'ils attendent pour l'heure.


Le rituel s'est imposé. Chaque soir, nous leur apportons leur nourriture et nous les sortons pour aller brouter calmement dans la pelouse du parc de la piscine, ou dans les buissons du village.

Les animaux sont très calmes et tranquilles. Le plus grand se laisse monter sans aucun problème par Léa.

Même nos deux chiens Swann et le petit Pat, se sont liés d'amitié avec eux. Ils les lèchent, les reniflent, passent entre leurs pattes, sans que ces derniers ne s'en offusquent...


Le but de leur présence au parc est de pouvoir d'ici peu les utiliser de manière pédagogique. Soit pour le travail, en leur faisant transporter des charges, soit pour la ballade.

Nous allons acheter un petit attelage de deux sièges que l'âne (le plus âgé, il faudra attendre plusieurs années pour le petit) tractera pour des ballades autour du village.


Léa et les ânes de Nitzana

48 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout