Rechercher
  • David

Nouvel outillage pour les volontaires

Depuis plus de deux ans, nous avons reçu la responsabilité de la restauration et de l'entretien des espaces verts à Nitzana.

C'est un travail très important, le village s'étendant sur plus de 20 hectares.

Il y a l'entretien courant des pelouses, des haies, des massifs, mais aussi la restauration d'endroits qui n'ont pas été entretenus depuis pas mal d'années. Ensuite, nous cherchons également à créer de nouvelles zones vertes en les aménageant et en les plantant.

Pour cela, nous avons besoin d'un matériel adapté et professionnel.


Mais en dehors du sérieux et de la constance dans notre travail, qui sont nos principaux moyens de témoignage, nous avons également décidé d'être autonomes au niveau du matériel et de ne pas dépendre de Nitzana.

A terme, nous aimerions également atteindre l'autonomie concernant les matériaux, (matériel d'arrosage, etc...)

Déjà concernant les arbres et les plantes, nous avons commencé une pépinière, qui ne demande qu'à grandir (avec une serre par exemple).


Donc petit à petit nous achetons notre matériel en fonction de nos besoins et de nos moyens.

Et la semaine dernière, c'est un souffleur thermique qui est venu rejoindre notre collection d'outillage.

Lorsque l'on a des centaines de mètres de routes et de chemins à balayer, le gain de temps est énorme et l'économie d'énergie également.

Seul bémol, la poussière.... Dans le désert elle est partout.

Donc un engin à utiliser quand il n'y a personne dans le secteur.


Avec le printemps,les gros travaux de taille des haies a commencé.

Au nouveau village, pour nettoyer les parking et les abords, le nouveau souffleur est simplement parfait.


92 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le pain dans la Bible

Le pain est dans la Bible un aliment de premier plan, et sa valeur est aussi bien matérielle que spirituelle. Dans cette vidéo nous abordons cette question de façon pratique. Quelle pain mangeait-on à

Reportage ; La route 10

La route 10 est celle qui longe la frontière égyptienne de Rafiah jusqu'à Eilat. Cette route militaire est, depuis plusieurs années fermée à la circulation pour raison de sécurité. Hors 3 fois par an,